logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
GROUPE D’EXPERTS QUALITE CNAM 292 rue Saint-Martin 75003 PARIS tél : 01 42 72 64 40 Fax : 01 42 78 26 43
Vous êtes ici : Nos référents > QSE ; HDR ; Structure d’une thèse, validation scientifique, liens complémentaires
Actualité
Pour vous, l’actu. QSE
CNAM : références
Colloques & Conférences
Des côtés sympa !
École Vaucanson
Humour
Re-Coins et bricolages !
Soucis et attentes

Charte GEQseC
Le GEQC se définit sous tous ses aspects...
Remerciements
Attente et besoin QSE
Comité de direction
Découvrez nos experts
Offres d’emplois
Séminaires QSE CNAM

Projets
Tous nos projets par domaines ...
Aide à projet qualité
Aide à tous
Biologie
CNRS : PLUME
Energie
Maîtrise des risques
Management
Mardis de l’innovation
MDE - Ing.. De Modèle
Nations Unies : FAO
Process et Mgt. MA
Prospective, les bases
Santé ... Environnement
Sécurité
Sécurité Informatique
Transition énergétique en Bretagne
Week End Rando Visite

Publications
Tous les écrits du GEQC, classés par thèmes. La référence.
Colloques
Ouvrages et publications

Nos référents
Progression scientifique
Direction de Recherhe et HDR CNAM
Laurence Berlie
Anne Labarre
R. Chevance
F. Dieng Diop
J. Foos
M. Godet
A. LeBeau
F. Meunier
H. Mitonneau
T. de Montbrial
L. Bloch
Y. Pesqueux
C. Pinet
J. Printz
A. Rémondière
Anne Marchais-Roubelat
JJ. Salomon
J.L. Thomas
Gilles Teneau
Réflexion et philosophie
HDR et Thèses
Accès aux standards

QSE ; HDR ; Structure d’une thèse, validation scientifique, liens complémentaires
dimanche 8 avril 2012


Jean-Jacques Salomon

Les Scientifiques, entre pouvoir et savoir

Édition Albain Michel, 2006.

"suivant l’image célèbre de Pascal, ce qui fait et définit le progrès dans ce domaine, c’est l’homme grimpant toujours plus haut sur les épaules de ses prédécesseurs pour voir toujours mieux et plus loin. Ou Newton : « Si j’ai pu voir loin, c’est en me tenant sur les épaules des géants."

- Voir aussi

Il faut aller lire pour en savoir plus, voici deux extraits :

" Le succès de la recherche se traduit par la rédaction et la soutenance de la thèse, dont la structure est généralement la même : c’est un travail censé avant tout être original, où l’on commence par poser le problème, puis l’on retrace et évalue les travaux précédents auxquels il a donné lieu, l’on décrit et justifie la ou les méthodes utilisées pour s’y attaquer, elles-mêmes éventuellement originales, et l’on présente la solution, les solutions ou l’impossibilité d’une solution. " cf. p. 63

" La notoriété d’un scientifique repose essentiellement - outre le ouï-dire circulant d’un laboratoire à un autre et lors des conférences qui réunissent les spécialistes d’un domaine - sur la qualité et le nombre de ses publications. C’est en s’y référant, et plus précisément en les citant dans leurs propres publications que ses collègues rendent comme un hommage incontournable aux percées dont leurs propres travaux sont devenus tributaires. Le chercheur est tenu de connaître et de citer, avec leurs auteurs, les résultats les plus récents déjà acquis pour situer en quoi sa recherche, sa méthode et ses résultats constituent un apport nouveau. C’est assurément ce qui définit la part la plus originales de l’activité scientifique par rapport à toutes les autres activités.

Il n’y rien d’équivalent, dans aucune autre profession, à ce cycle d’exposition publique qui soumet constamment les travaux d’un individu ou d’un groupe d’individus à une discussion à la fois critique et publique, confirmation ou démolition par la communauté toute entière. Et c’est précisément ce processus d’évaluation, conçu comme une œuvre collective, qui explique le caractère cumulatif de la science : suivant l’image célèbre de Pascal, ce qui fait et définit le progrès dans ce domaine, c’est l’homme grimpant toujours plus haut sur les épaules de ses prédécesseurs pour voir toujours mieux et plus loin. Ou Newton : « Si j’ai pu voir loin, c’est en me tenant sur les épaules des géants. " cf. p. 101, Jean-Jacques Salomon, Les Scientifiques, entre pouvoir et savoir, édition Albain Michel.

Notons que pour nous, l’ouvrage est passionnant, couvre une très grande période, et cite de très nombreuses références, qui étayent au fur et à mesure la démonstration ; le scientifique est-il un homme de pouvoir, oui ou non ? Dans la négative, quels en sont ses risques ? Des exemples émouvants, certains connus sont donnés et commentés, l’idée étant selon nous, la recherche de la qualité du travail scientifique effectué.

Ajoutons, que ce document est certainment à la base d’une vaste culture issue d’un travail colossal, effectué au qotidien, régulier et systématique, comme l’ouvrage que l’on remet, chaque matin sur le métier sur de longues années.

A propos, le déroulement de la recherche ci-dessus exprimé, est comme nous l’avons entendu dès le début du lancement du GEQC, il y a de cela 13 ans. En d’autres termes, la quastionde la qualité, de la sécurité, de l’environnement ne peut pas se séparer des exigences résumées ci-dessus.

- Thèmes avec votre moteur de recherche

- en quoi consiste une thèse
- Arthur Danto
- comment structurer sa HDR
- composition d’une thèse professionnelle
- construction d’une thèse
- document thèse management QSE
- HDR structure
- idées problèmes qualité sécurité environnement
- la structure d’un article scientifique
- la structure d’une thèse
- mémoire QSE
- QSE thèse
- rapport de thèse QSE
- rapport HDR structure
- structuration d’une thèse
- Structure d’une recherche scientifique
- structure d’une thèse
- structure d’une thèse scientifique
- structure de la thèse
- structure de thèse
- structure discussion thèse
- structure document thèse
- structure générale d’une thèse
- structure thèse
- structure thèse scientifique
- sujet thèse QSE
- thèse HDR c’est quoi ,
- thèse QSE

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
QSE ; HDR ; Structure d’une thèse, validation scientifique, liens complémentaires

Dans la même rubrique :
Mieux connaître Jean-Jacques Salomon
Les Scientifiques


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP