logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
GROUPE D’EXPERTS QUALITE CNAM 292 rue Saint-Martin 75003 PARIS tél : 01 42 72 64 40 Fax : 01 42 78 26 43
Vous êtes ici : Projets > ITIL, ISO 9000, ISO 14000, ISO 27000, ..., coaching, ... etc., mais "qui est cet ‘entrepreneur de soi’ dont nous parle cette littérature" de management ?
Actualité
Pour vous, l’actu. QSE
CNAM : références
Colloques & Conférences
Des côtés sympa !
École Vaucanson
Humour
Re-Coins et bricolages !
Soucis et attentes

Charte GEQseC
Le GEQC se définit sous tous ses aspects...
Remerciements
Attente et besoin QSE
Comité de direction
Découvrez nos experts
Offres d’emplois
Séminaires QSE CNAM

Projets
Tous nos projets par domaines ...
Aide à projet qualité
Aide à tous
Biologie
CNRS : PLUME
Energie
Maîtrise des risques
Management
Mardis de l’innovation
MDE - Ing.. De Modèle
Nations Unies : FAO
Process et Mgt. MA
Prospective, les bases
Santé ... Environnement
Sécurité
Sécurité Informatique
Transition énergétique en Bretagne
Week End Rando Visite

Publications
Tous les écrits du GEQC, classés par thèmes. La référence.
Colloques
Ouvrages et publications

Nos référents
Progression scientifique
Direction de Recherhe et HDR CNAM
Laurence Berlie
Anne Labarre
R. Chevance
F. Dieng Diop
J. Foos
M. Godet
A. LeBeau
F. Meunier
H. Mitonneau
T. de Montbrial
L. Bloch
Y. Pesqueux
C. Pinet
J. Printz
A. Rémondière
Anne Marchais-Roubelat
JJ. Salomon
J.L. Thomas
Gilles Teneau
Réflexion et philosophie
HDR et Thèses
Accès aux standards

ITIL, ISO 9000, ISO 14000, ISO 27000, ..., coaching, ... etc., mais "qui est cet ‘entrepreneur de soi’ dont nous parle cette littérature" de management ?
samedi 21 mai 2011



- Un nouvel « ethos » : le soi-entrepreneur (1)

- Hélène Stevens (1), dans une sorte de saga de la formation sur soi, ..., mais non, mais non, pas du tout. Il s’agit d’une thèse de doctorat, très fructeuse, très riche, qui nous montre comment des travaux de recherches sur plus d’un siècle passés, peuvent aboutir à un management au plus proche, requestionnant parfois dans des pratiques sans références.
- Ici enfin l’on identifie de nombreux liens, sources, scientifiques, comme fondements de nouvelles tendances du management moderne, avec ses nouvelles normes et références attenantes mais sans leurs sources de fondements pour ces derniers ; question peut être de délocalisation ? Ou, question de société dite moderne sans racines ?
- Cette thèse travaille aussi sur des chantiers non explorés dans les nouvelles technologies de l’information, les NTIC. Une mine d’or, pour de nouvelles recherches en liens avec d’autres technologies, éprouvées, et avec lesquelles ces travaux émergent.

- Ainsi page 159 de sa thèse (1), peut-on lire :

  • "Décrivant une entreprise ‘allégée’ des ‘lourdeurs de la bureaucratie’, de la planification et de la hiérarchie formelle, et fonctionnant désormais en réseau, autour de projets et de leaders charismatiques, la littérature managériale des années 1990 prône non seulement un nouveau contrat social, mais également une nouvelle « éthique » salariale (Weber, 1905). Affirmant correspondre aux aspirations d’autonomie et de réalisation personnelle exprimées par les individus, elle redéfinit un rapport à l’entreprise, à l’emploi, au travail, mais également à l’existence toute entière. Si le salarié doit devenir « acteur de son parcours professionnel et personnel », il est également amené à devenir sujet en « devenant soi » ou « jouant le grand je ».

Qui est cet ‘entrepreneur de soi’ dont nous parle cette littérature ?"

- Et page 170, ce texte, de réflexion avec des fondements, scientifiques, qui a approché ces dernières, ci-dessous :

  • " Ce faisant ils tendent à masquer « le caractère imaginaire et hallucinatoire du moi (que Freud a souligné depuis longtemps), qui tend à protéger le sujet de la découverte du clivage définitif de la personnalité (entre conscient et inconscient et donc de la structure conflictuelle de celle-ci) et ainsi à lui donner le sentiment qu’il peut parvenir à une maîtrise complète de ses actes comme s’il existait, quelque part en lui, une instance qui puisse être l’arbitre impartial entre des exigences contradictoires » (Enriquez E., 1977, p.92)"

- Plus loin, en note 215 de bas de page, de l’illusion du libre choix, sur une entreprise de soi, à tout âge !

  • "Comme le montre Sophie Pochic, ce mythe est également contenu dans la rhétorique du projet contenu dans le nouveau paradigme managérial. Citant V. Merle, elle affirme que le discours sur l’orientation repose sur une double illusion : « celle du libre-choix par les individus de leurs objectifs professionnels et celle de l’adéquation entre le parcours et le projet professionnel. [...] Les parcours ‘réussis’ résultent rarement d’un projet délibéré, mais plutôt de micro-orientations qui découlent autant de circonstances ou de choix extra-professionnels que d’une trajectoire rationnellement construites. » Merle V., 1991, « Les paradoxes de l’orientation professionnelle », Education permanente, n° 108-110, p.23-32, cité par Pochic S., 2001, p.324. Il faut souligner que dans un contexte où les cadres se voient obligés de ‘se recycler’, de se réorienter, cela peut leur paraitre plus facile s’ils peuvent donner un sens aux changements d’orientation qui leur sont imposés et les vivre sur le mode du libre choix. On voit là combien le nouveau paradigme managérial et le développement personnel se soutiennent mutuellement. Nous le vérifierons nous-même ultérieurement, à partir de notre propre recherche."

(1)
- Entre désenchantement social et réenchantement subjectif

  • Le développement personnel dans l’entreprise

- Membres du Jury :

  • Nicole Aubert, Professeure à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-EAP)
  • Didier Demazière, Directeur de recherche au CNRS
  • Claude Dubar, Professeur à l’Université de Versailles-Saint Quentin (directeur)
  • Jacqueline Laufer, Professeure à l’école des Hautes Etudes Commerciales (HEC)
  • Catherine Marry, Directrice de recherche au CNRS (rapporteure)
  • Olivier Schwartz, Professeur à l’Université Paris V (rapporteur)

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
ITIL, ISO 9000, ISO 14000, ISO 27000, ..., coaching, ... etc., mais "qui est cet ‘entrepreneur de soi’ dont nous parle cette littérature" de management ?

Dans la même rubrique :
Accessibles en ligne : Rapports techniques et scientifiques sur les ordinateurs depuis 1974 ; Computer Laboratory technical reports
Analyse critique de l’expertise et des normes : Le regard des sciences de gestion
Nos experts Management de la Qualité Totale
Project management and best practices
IMDR : 5 projets 2007
Droit et internet
site Thésame : JITECH ; Journal de l’Information TECHnologique en ligne
ADELI ; Qualité des SI
Coaching
Stakeholder Theory : A European Perspective


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP