logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
GROUPE D’EXPERTS QUALITE CNAM 292 rue Saint-Martin 75003 PARIS tél : 01 42 72 64 40 Fax : 01 42 78 26 43
Vous êtes ici : Actualité > Systèmes critiques innovants ouverts : sécurité et sûreté, incidences sur les politiques économiques
Actualité
Pour vous, l’actu. QSE
CNAM : références
Colloques & Conférences
Des côtés sympa !
École Vaucanson
Humour
Re-Coins et bricolages !
Soucis et attentes

Charte GEQseC
Le GEQC se définit sous tous ses aspects...
Remerciements
Attente et besoin QSE
Comité de direction
Découvrez nos experts
Offres d’emplois
Séminaires QSE CNAM

Projets
Tous nos projets par domaines ...
Aide à projet qualité
Aide à tous
Biologie
CNRS : PLUME
Energie
Maîtrise des risques
Management
Mardis de l’innovation
MDE - Ing.. De Modèle
Nations Unies : FAO
Process et Mgt. MA
Prospective, les bases
Santé ... Environnement
Sécurité
Sécurité Informatique
Transition énergétique en Bretagne
Week End Rando Visite

Publications
Tous les écrits du GEQC, classés par thèmes. La référence.
Colloques
Ouvrages et publications

Nos référents
Progression scientifique
Direction de Recherhe et HDR CNAM
Laurence Berlie
Anne Labarre
R. Chevance
F. Dieng Diop
J. Foos
M. Godet
A. LeBeau
F. Meunier
H. Mitonneau
T. de Montbrial
L. Bloch
Y. Pesqueux
C. Pinet
J. Printz
A. Rémondière
Anne Marchais-Roubelat
JJ. Salomon
J.L. Thomas
Gilles Teneau
Réflexion et philosophie
HDR et Thèses
Accès aux standards

Systèmes critiques innovants ouverts : sécurité et sûreté, incidences sur les politiques économiques
vendredi 7 octobre 2011


- Interview de M. Pierre MESSULAM,

  • Directeur de la Stratégie Ferroviaire et de la Régulation, SNCF

- par Guy Planchette,

  • Président d’Honneur de l’IMdR

- 8 Novembre 2011
- - ESTP CACHAN

D’ores et déjà des compléments recherchés sur le Web par nos collègues :

- "systèmes critiques" informatique
- Marc Antoni SNCF probabiliste
- "système informatique critique"
- « Marc Antoni ESTP »

OBJECTIFS

L’Etat, les régions, les responsables en charge de nos grandes infrastructures vont investir des milliards pour la sécurité des systèmes critiques innovants ouverts. Ils seront alors obligés d’appliquer des politiques économiques sans retour possible pour plusieurs générations. D’ores et déjà, ils sont acculés à des choix drastiques en matière d’intégration de multiples technologies, de production, de maintenance, dans le domaine juridique et financier, entraînant des risques, comme jamais auparavant, pour la sûreté de l’Etat.

Ceci amène à se poser les questions : quel internet, quel intranet, quel infranet idéal de sécurité ? Quelles preuves apporter ?

La conception de systèmes informatiques critiques et complexes ouverts pour répondre aux besoins de grandes infrastructures, nécessite encore plus, dès le début du processus de définition, d’anticiper la stratégie de :

- démonstration de la sûreté et de la sécurité (anti intrusion et testabilité de celle-ci), vérification exhaustive de la logique du fonctionnel,
- pérennisation des investissements à consentir pour la maîtrise dans la durée des systèmes et des infrastructures.

Il convient d’adopter une démarche d’ingénierie système permettant de définir exhaustivement les interfaces et les fonctionnalités du système en tenant compte du « sur- système » dans lequel il devra opérer. Le choix du langage de formalisation des fonctionnalités est structurant en matière de preuve ou de validation formelle ultérieure, de formalisation des propriétés de sécurité et des postulats de fonctionnement par les spécialistes métier. Dans un contexte d’urbanisation des composantes de l’environnement, le choix du langage s’avère aussi dimensionnant quant aux conditions ultérieures de maintien en condition du système sur la durée, tout en garantissant les preuves de la sécurité.

En effet, pour de tels systèmes complexes et critiques, non modifiables a posteriori par le donneur d’ordres, il apparaît que :

- la maîtrise de la sûreté de fonctionnement, notamment de la maintenabilité, se gagne - ou se perd - dès la conception ;
- la testabilité et l’intégration de ces systèmes dans leur environnement doivent être définies de façon exhaustive à la conception, c’est-à-dire avant de passer à la réalisation.

Dans tous les cas, il est nécessaire que les donneurs d’ordres aient une vision claire des interfaces, des fonctionnalités attendues et de l’architecture générale du système pour garantir la maîtrise de la sécurité et de la sûreté, la pérennité et les fonctionnalités d’un tel système numérique.

L’expérience des dernières années montre en effet que près de 75% des anomalies sont induites par des erreurs de spécifications fonctionnelles (et non de réalisation, de bugs...) entraînant ainsi, soit :

- un abandon des projets (près de 25% des projets en 2009)
- une impossibilité de prouver le fonctionnement en sécurité du système
- une impossibilité de prouver la capacité de résister aux intrusions
- une impossibilité de réaliser, indépendamment des constructeurs, toute évolution fonctionnelle du système.

Ces constats sont particulièrement structurants pour l’ingénierie des nouveaux systèmes numériques critiques et complexes. Aussi, dans un monde où le développement durable est un enjeu international, convient-il de tenir le meilleur compte de ces enseignements pour concevoir, de la plus efficiente des manières, des systèmes numériques de sécurité sûrs, disponibles et viables économiquement.

Cette journée permettra de nombreux échanges entre experts et industriels impliqués dans la gestion de systèmes informatiques critiques.

PROGRAMME

- Accueil
- Ouverture

- Présentation et animation de la journée

- Sécurité de la gestion des circulations : approche déterministe ou approche probabiliste ?

  • Marc ANTONI, Chef du Pôle Innovation Technologique, SNCF

- Evolutions et tendances de la normalisation pour les systèmes critiques

  • Patrice KAHN, KSdF Conseil, Professeur Associé à l’ISTIA, Université d’Angers

- Validation formelle de système informatique critique - aspects sécurité et sûreté

  • Nadia AMMAD, Chef de Division Sûreté de fonctionnement, Signalisation, SNCF

- Déjeuner

- Une vue sur 20 ans de la sécurité informatique

  • Mhamed ABDALLAH, HDR, Professeur, INT Sud Paris

- Logiciel libre pour la sécurité des systèmes critiques

- De l’économie en sécurité informatique et système critique

  • Jean Louis MOSER, Professeur au CNAM

- Pause

- Interview de M. Pierre MESSULAM, Directeur de la Stratégie Ferroviaire et de la Régulation, SNCF
- par Guy Planchette, Président d’Honneur de l’IMdR

Compléments :

- Bull
- CEA
- CNRS
- Commission européenne
- DGCCRF
- IBM
- Sénat

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
Systèmes critiques innovants ouverts : sécurité et sûreté, incidences sur les politiques économiques

Dans la même rubrique :
QSE ; Le changement climatique : ses conséquences pour la viticulture
Port Autonome de Marseille, P.A.M., 9 mai 2007 de 9H00 à 17H30
Premier forum européen pour maîtriser les risques du bruit au travail
5th International Symposium on Formal Methods for Objects and Components
Maroc-France - Fès Valley - ESC - EAP - CNAM
Lipsor <- GEQseC ; école dotorale
Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères
La France va-t-elle manquer d’électricité ?
20èmes Journées Internationales ICSSEA
The 17th IEEE International Symposium on Software Reliability Engineering (ISSRE 2006)

Sur le web :
Le CIDJ s’associe au Cnam pour promouvoir la validation des acquis de l’expérience auprès des informateurs jeunesse d'Ile de France.
L’Enass et l’IFPASS honorent leurs diplômés.
La Caisse des dépôts et le Cnam signent une convention de partenariat.
Inscriptions au Cnam: les centres ouvrent leurs portes à partir du 1er septembre
Gilles Garel, professeur du Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la Chaire de gestion de l’innovation
Le Cnam et l’Ecole nationale des professions de l’automobile (GARAC) ont diplômé la première promotion d’ingénieurs en Maintenance de véhicules.
Safran signe une convention de partenariat avec le Cnam
Jean-Louis Missika, professeur titulaire de la chaire d’économie et gestion des industries numériques et des nouveaux médias


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP