logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
GROUPE D’EXPERTS QUALITE CNAM 292 rue Saint-Martin 75003 PARIS tél : 01 42 72 64 40 Fax : 01 42 78 26 43
Vous êtes ici : Nos référents > QSE-CNAM : Maîtriser l’effet de serre, interview de Francis Meunier *
Actualité
Pour vous, l’actu. QSE
CNAM : références
Colloques & Conférences
Des côtés sympa !
École Vaucanson
Humour
Re-Coins et bricolages !
Soucis et attentes

Charte GEQseC
Le GEQC se définit sous tous ses aspects...
Remerciements
Attente et besoin QSE
Comité de direction
Découvrez nos experts
Offres d’emplois
Séminaires QSE CNAM

Projets
Tous nos projets par domaines ...
Aide à projet qualité
Aide à tous
Biologie
CNRS : PLUME
Energie
Maîtrise des risques
Management
Mardis de l’innovation
MDE - Ing.. De Modèle
Nations Unies : FAO
Process et Mgt. MA
Prospective, les bases
Santé ... Environnement
Sécurité
Sécurité Informatique
Transition énergétique en Bretagne
Week End Rando Visite

Publications
Tous les écrits du GEQC, classés par thèmes. La référence.
Colloques
Ouvrages et publications

Nos référents
Progression scientifique
Direction de Recherhe et HDR CNAM
Laurence Berlie
Anne Labarre
R. Chevance
F. Dieng Diop
J. Foos
M. Godet
A. LeBeau
F. Meunier
H. Mitonneau
T. de Montbrial
L. Bloch
Y. Pesqueux
C. Pinet
J. Printz
A. Rémondière
Anne Marchais-Roubelat
JJ. Salomon
J.L. Thomas
Gilles Teneau
Réflexion et philosophie
HDR et Thèses
Accès aux standards

QSE-CNAM : Maîtriser l’effet de serre, interview de Francis Meunier *
lundi 5 novembre 2012



- On trouvera ici le lien sur l’interview complet

- Voir aussi le rapport de l’assemblée nationale

Quelques extraits de l’interview de Francis Meunier :

- Existe-t-il des énergies alternatives susceptibles de prévenir l’épuisement des énergies fossiles ?

Les deux grandes familles d’énergies alternatives sont les filières nucléaires d’une part et les énergies renouvelables d’autre part.

Bien que présentant le très gros avantage de ne pas contribuer à l’effet de serre, la filière électronucléaire, dans sa version actuelle, n’est pas la solution pour maîtriser l’effet de serre. En effet, cette filière présente de gros inconvénients : son rendement thermodynamique est faible (ce qui se traduit par de forts rejets thermiques et de fortes consommations de combustible nucléaire) ; son coût d’investissement est beaucoup plus élevé que celui des filières concurrentes ; elle ne permet pas de répondre aux pics de consommation des heures de pointe ; enfin, elle est confrontée à une difficulté d’acceptabilité liée à tous les problèmes de sûreté des centrales ainsi qu’aux problèmes des déchets (transport, traitement et séquestration). Les générations futures de centrales électronucléaires actuellement en cours d’études de recherche et de développement pourraient éventuellement devenir des alternatives pour résoudre l’effet de serre à condition qu’elles répondent aux exigences du développement durable - ce qui est loin d’être le cas actuellement.

De leur côté, les énergies renouvelables - ENR (hydraulique, biomasse, éolienne, solaire, etc.) - présentent généralement un aspect aléatoire et sont très diluées par opposition au nucléaire. Néanmoins, elles ont l’avantage d’être renouvelables et de pouvoir, à moyen terme, satisfaire totalement les besoins de nos sociétés répartis sur toute notre planète. Fortement mobilisées dès maintenant, les ENR permettront de diversifier, sans danger d’épuisement, la production d’énergie et ainsi de prévenir l’épuisement des énergies fossiles. À côté des ENR les plus conventionnelles (énergies hydraulique, éolienne, solaire et biocarburants), un exemple de filière d’ENR particulièrement prometteuse consiste dans la production du biogaz à partir des déchets agricoles ou urbains. Ces déchets émettent en effet du méthane qui est un gaz à effet de serre très nocif. En les traitant avec la filière biogaz, non seulement on ne contribue pas à l’effet de serre mais surtout on crée un puits de gaz à effet de serre, ce qui est tout à fait remarquable.

- L’effet de serre paraît souvent synonyme d’apocalypse. S’il venait à être domestiqué, quel avenir pourrions-nous envisager ?

L’extrapolation à cent ans des émissions actuelles de gaz à effet de serre conduit à prédire l’apocalypse. Mais heureusement, ces prédictions pourront être démenties si les solutions techniques existantes (et d’autres en préparation) sont correctement mobilisées afin de domestiquer l’effet de serre. Ces solutions techniques présentées dans mon ouvrage se traduiront par un recours massif aux économies d’énergie ainsi qu’aux ENR, et donc à une production décentralisée de l’énergie.

Ces nouvelles technologies créent des emplois. Les technologies liées aux ENR sont d’ores et déjà parmi les technologies aux plus forts taux de croissance, et cette tendance devrait se renforcer dans les années à venir. Cette production décentralisée de l’énergie entraînera une redistribution de la rente énergétique au profit notamment du monde rural, qui se verra confier une mission importante de production d’énergie - celle-ci s’ajoutant à sa mission première de production de produits agricoles pour l’alimentation.

(2) Si l’énergie éolienne croît de 10 % par an à partir d’aujourd’hui pendant cinquante ans - et aucune source d’énergie n’a connu une telle croissance sur une telle durée, sauf le pétrole à ses tous débuts - et que la consommation énergétique mondiale continue à croître de 2 % par an, l’énergie éolienne représentera dans cinquante ans moins de 1 % de la consommation mondiale. Le premier problème est donc de faire baisser la consommation mondiale d’énergie, et non d’augmenter le recours aux énergies non renouvelables.

* Dont quelques info. de la vidéotech du CNAM

* Liens GEQCseC

- Compléments avec votre moteur de recherche

- "Énergies non renouvelables" "Énergies renouvelables" "ENR"
- "résoudre l’effet de serre"
- Avantage de l’alimentation sur l’effet de serre
- camelia, Francis Meunier
- Cnam domestiquer effet de serre Meunier
- Cnam fin pétrole
- Comment maîtriser l’effet de serre
- Développement ENR épuisement énergie fossiles
- Domestiquer l’effet de serre
- Effet serre interview
- Énergétique Francis Meunier
- Et si l’effet de serre venait à se renforcer
- Expert en sécurité informatique interview
- Francis Meunier "Maîtriser l’effet de serre"
- Francis Meunier Cnam
- Francis Meunier interview
- Francis Meunier, "Maîtriser l’effet de serre"
- Interview effet de serre
- Interview faite sur l’effet de serre
- Interview QSE
- L’effet calite
- L’énergie éolienne ne contribue pas à l’effet de serre.
- L’épuisement des énergies fossiles
- Maîtriser l’effet de serre, interview de Francis Meunier
- Meunier Francis Cnam
- Synonymes d’apocalypse
- Vidéo interview effet de serre

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
QSE-CNAM : Maîtriser l’effet de serre, interview de Francis Meunier *

Dans la même rubrique :
QSE-CNAM : Francis Meunier ; La fin du pétrole, une chance pour le climat ?
QSE - CNAM : Domestiquer l’effet de serre ; Développement Durable


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP